Rue Jeanne d'Arc

Magasin Magnus-Focké

Rue Jeanne d'Arc - Magasin Magnus-Focké, 1905
Rue Jeanne d'Arc - Magasin Magnus-Focké, 1905

1905

Rue Jeanne d'Arc, Mai 2020
Rue Jeanne d'Arc, Mai 2020

Mai 2020

Localisation
Rue Jeanne d'Arc - Magasin Magnus-Focké
Rue Jeanne d'Arc - Magasin Magnus-Focké

Lors de l’exposition universelle de 1829, le jury de la section d’instruments de musique a décerné une médaille d’or à M. Focké, fabricant de pianos à Paris et beau-frère de M. R. Magnus, le luthier et violoniste si apprécié des musiciens orléanais. A cette époque, le seul dépôt à Orléans de la maison Focké est la maison veuve Magnus et fils, au 30 rue Jeanne d’Arc, fondée en 1842 par Adolphe Magnus. Son fils Raoul prend la suite, mais fêtard invétéré, il laisse à son décès en 1931 l’affaire en mauvaise situation et d’importantes dettes. Un neveu, Emile, aide ensuite la veuve d’Adolphe Magnus, Marguerite Focké, à redresser l’affaire et rembourse les créanciers.

Le magasin a fermé ses portes le 30 novembre 1978, faute de relève familliale.