Place Sainte-Croix

La fête des fleurs

Localisation
Place Sainte-Croix - La fête des fleurs
Place Sainte-Croix - La fête des fleurs
Place Sainte-Croix - La fête des fleurs

1904

Place Sainte-Croix -  Le Conseil Régional Centre-Val de Loire
Place Sainte-Croix - Le Conseil Régional Centre-Val de Loire

Décembre 2016

Organisée le 1er juillet 1904, la fête des Fleurs proposait aux Orléanais deux cortèges qui démarraient de la Salle des Fêtes (Campo-Santo).

Le cortège de chars fleuris partait par la rue Dupanloup et empruntait le boulevard Saint-Euverte, les rues de Bourgogne, du Tabour, des Carmes, Porte Saint-Jean, d’Illiers, place du Martroi, rue de la République, boulevard Alexandre Martin, rue Bannier, place du Martroi, rue sainte-Catherine et s’arrêtait aux Halles.

Le cortège composé d’automobile et de cycles rejoignait le premier aux Halles en passant par la place Sainte-Croix, rues Pothiet, Bourgogne et Bellebat, boulevard Saint-Vincent, rues Bel-Air, Verte et de la Gare, faubourg Bannier, boulevard Rocheplatte, rue de Loigny, boulevard Chateaudun, faubourg Saint –Jean, boulevard du Moulin de l’Hôpital, rues Porte-Madeleine, des Carmes, de la Hallebarde, place du Martroi, rue de la République, boulevarrd Alexandre martin, rue Bannier, place du Martroi, rue Royale, pont Georges V, quai des Augustins, rue Saint-Marceau, avenue Dauphine, pont Georges V, les Halles.

Après distributions de récompenses, le premier cortège rejoignait l’intersection de la rue Royale et de la rue Jeanne d’Arc et le second l’extrémité de la rue Jeanne d’Arc à la place Sainte-Croix. Commençait alors une bataille de fleurs. Une heure trente plus tard les deux cortèges empruntaient la rue d’Escure pour aller place du Martoi où avait lieu la dislocation.

L’usage des confettis et des serpentins était curieusement interdit par arrêté municipal ainsi que le ramassage des fleurs. Pas banal pour une joyeuse fête qui rassemblait les orléanais !