Rue de la Manufacture

Entrée de la Manufacture des tabacs

Orléans - Rue de la Manufacture - Entrée de la Manufacture des tabacs, 1910 carte_postale
Orléans - Rue de la Manufacture - Entrée de la Manufacture des tabacs, 1910

1910

Orléans - Rue de la Manufacture - DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), Octobre 2015 photo
Orléans - Rue de la Manufacture - DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), Octobre 2015

Octobre 2015

Localisation
Rue de la Manufacture - Entrée de la Manufacture des tabacs
Rue de la Manufacture - Entrée de la Manufacture des tabacs

Baptisée en 1888, cette rue a son nom de la rue lié à la manufacture des tabacs qui s’y était implanté.

La construction de la Manufacture des Tabacs commencera en 1884 et son extension s’achèvera en 1901. La production de cigares débute en février 1985 avec 11 ouvriers. Au fil des années sa production se diversifie, après les cigares (30 millions en 1913), viendront les scaferlatis (2 tonnes en 1913) et les cigarettes (220 millions en 1913). A la fin des années 1930, 500 personnes y étaient employées. En 1944 une partie des bâtiments est détruite et le centre technique est transféré dans la zone industrielle d’Orléans-Fleury-les-Aubrais le long de la nationale 20.

Fermée en 1982, elle est détruite partir de 1988. Certains bâtiments centraux ont été conservés et sont occupés depuis 1993 par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), le STAP (Service Territorial l’Architecture et du Patrimoine), des professions libérales et un centre de radiologie. Les bâtiments démolis le long de la voie ferrée ont fait place à l’université de la Poste.